Les 10 règles en or pour participer à des réunions de consommateurs

Les réunions de consommateurs, pour y participer a priori rien de plus simple : il suffit de s’inscrire chez des recruteurs, d’avoir le profil et des dizaines d’offres s’offrent à vous. Pourtant, pour espérer en faire plusieurs, souvent et longtemps, il vaut mieux respecter certains conseils :

  1. Inscrivez-vous auprès d’un maximum de recruteurs.  ;
  2. Évitez d’être fiché au Syntec. Ce fichier a pour objectif de repérer les participants étiquetés comme « consommateurs professionnels », autrement dit, les personnes qui participent à beaucoup de réunions… soit plus de 3 par an. Les recruteurs adhérents vont donc inscrire les consommateurs recrutés dans ce fichier, les excluant de fait et sans leur dire, des possibles réunions futures. Pour les marques et les recruteurs, cette démarche est synonyme de sérieux. Or, il est ridicule de penser qu’un individu puisse « vivre » grâce aux indemnisations des réunions. Mais puisque ce fichier existe, autant éviter d’y apparaître.
  3. Sélectionnez les réunions proposées. La base de l’indemnisation est généralement de 15 euros par heure passée minimum. Plus le sujet est spécifique, le profil rare et l’indemnisation est élevée. C’est souvent le cas pour des réunions sur des sujets médicaux ou des marques de luxes. Dans ce dernier cas, le consommateur indemnisé pour donner son avis repart souvent avec des cadeaux haut de gamme (parfum, maquillage, etc.). Sachez que votre avis vaut de l’or, n’acceptez pas n’importe quoi.
  4. Soyez fiable, c’est-à-dire, ponctuel ou mieux, être en avance. Sachez que si vous avez 3 malheureuses minutes de retard (donc, si vous avez loupé votre métro), vous avez de grande chance d’être refoulé sans ménagement et de repartir sans indemnisation. De plus, le recruteur qui a travaillé pour vous trouver, ne sera pas payé… et aura certainement envie de vous rayer de ses fichiers.
  5. Soyez convaincant : il faut savoir de quoi vous parlez, soyez honnête. Si vous ne connaissez rien au sujet de la réunion, n’y participez pas. Cela se verra, vous serez repéré et le recruteur sera informé voire réprimandé pour la légèreté de son recrutement. Là aussi, votre nom pourrait disparaître de son fichier.
  6. Participez au Forum de Nini, le meilleur moyen pour être tenu informé de l’actualité des réunions.
  7. Allez régulièrement sur les sites de recrutement.
  8. Tissez votre réseau : entretenez des relations de confiance avec les recruteurs et les consommateurs que vous croiserez.
  9. Tenez un fichier à jour : il vous permettra de savoir quand, pour qui, sur quoi vous avez participé et combien vous avez gagné
  10. Amusez-vous ! Les réunions de consommateurs sont souvent des moments de convivialité alors… have fun ! Les réunions de consommateurs sont un très bon plan, être à l’aise et détendu ne gâche rien à l’affaire, bien au contraire.
Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici trois autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + quatorze =


Une newsletter pour vous !

Une newsletter pour vous !

Inscrivez vous à ma newsletter pour suivre mes chroniques :

Vous êtes inscrit !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This