Nourrir son bébé : les clefs de l’allaitement à la demande

Mn_36-allaitement

Tous les conseils pour l’allaitement à la demande

 

Que cela soit au sein ou au biberon, l’allaitement à la demande fait consensus aujourd’hui.

L’allaitement à la demande consiste à donner à boire à son enfant quand il le réclame et la quantité qu’il veut.

Un enfant qui a faim (très faim) pleure et secoue sa tête avec des petits mouvements en quête de nourriture.

La prise du repas au biberon

Si vous lui donnez le biberon, il doit toujours rester une petite quantité de lait au fond, après la tétée. C’est un indicateur qui permet de savoir qu’il est rassasié. Si bébé prend la totalité de son biberon, reproposez lui un complément (1 mesure de lait pour 30 centilitres d’eau). Et pour le prochain biberon, vous augmenterez la ration initiale.

Les doses indiquées par âge sur les boites de lait maternisé n’ont qu’une valeur indicative.

La prise du repas au sein

Au sein, vous apprendrez très vite à faire la différence entre une tétée et le tétouillage (bébé tétouille, sans rien avaler). Quand il s’arrête de téter, il n’a plus faim. A la maman de savoir si elle a envie de laisser tétouiller l’enfant…

Un bébé nourrit au sein prend moins vite du poids qu’un bébé nourrit au biberon. Cela est normal, pas d’inquiétude à avoir à partir du moment où votre enfant grandit et prend bien du poids.

Au niveau de la prise des biberons ou tétée, il est souvent classique d’entendre qu’il faut attendre 3 heures. Certains médecins, remettent en question ce délai en laissant libre les mères et l’enfant.  Très vite, vous connaîtrez le rythme de votre enfant.

En revanche, si votre enfant pleure, il n’a pas forcément faim, il peut être inconfortable dans sa couche, avoir envie d’un câlin, avoir trop chaud, trop froid, les causes sont multiples. A vous d’essayer de faire la part des choses, ce que les parents font très vite.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici trois autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × un =


Une newsletter pour vous !

Une newsletter pour vous !

Inscrivez vous à ma newsletter pour suivre mes chroniques :

Vous êtes inscrit !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This