Nourrir bébé : choisir le sein ou le biberon ?

bebe-sein-biberon

Pour nourrir bébé : choisir le sein ou le biberon ?

 

C’est la question cruciale, les futures mamans vont devoir y répondre très souvent. Ici comme ailleurs, votre réponse, ne doit être que personnelle. Il s’agit de votre relation avec votre enfant, il vaut mieux un biberon assumé qu’un sein mal donné.

Nourrir bébé sans culpabilité

Quelque soit votre décision, ne vous laissez pas culpabiliser. Au sein : oui, vous aurez assez de lait même si vous avez des jumeaux (la majorité des femmes en ont trop) et si vous avez une baisse de la lactation, vous pourrez avec quelques astuces, relancer le processus.

Si vous ne voulez pas allaiter, et bien, pas d’inquiétude, votre bébé grandira très bien au biberon, comme beaucoup de bébés avant lui.

Au niveau de l’allaitement maternel, il peut commencer quelques minutes après la naissance. Cela s’appelle la « tétée de bienvenue ». Pour un enfant à terme, le réflexe est immédiat.

En cas de césarienne avec anesthésie générale, l’équipe médicale peut proposer à votre enfant un biberon, le temps que vous soyez d’aplomb. Cela ne vous empêchera pas d’allaiter ultérieurement si vous le souhaitez.

Les clés pour l’alaitement

Pour bien démarrer un allaitement, n’hésitez pas à vous faire aider de l’équipe médicale, notamment pour avoir une bonne position du bébé au sein. Cela évite les crevasses et autres soucis de l’allaitement. Tous les conseils sur l’allaitement sont bons à prendre. Une tétée dure entre 10 et 30 minutes en fonction des besoins de votre enfant. Faire le rot n’est pas toujours nécessaire au sein, cela dépend des bébés.

Votre lait est le meilleur aliment qui soit pour votre bébé. Il évolue en fonction de ses besoins. Dans de très rares cas, il peut y avoir une intolérance aux protéines de lait de vache qui passent par le lait maternel, mais c’est extrêmement rare.

Quand arrêter de nourrir bébé au sein

Tout comme la décision entre le sein et le biberon appartient aux mamans, le choix d’arrêter l’allaitement appartient aussi aux mamans. Ne vous culpabilisez pas d’arrêter l’allaitement en veillant toutefois à respecter une période de transition.

Le gros avantage du biberon pour nourrir bébé

Concernant le biberon, l’avantage principal est de pouvoir déléguer la prise des repas, ce qui permet à la mère de se reposer et ainsi d’être très disponible pour son bébé. Avec un peu d’organisation, rien de plus simple que de nourrir bébé au biberon. Il faut en avoir suffisamment pour ne pas les laver en permanence, avoir une tétine adaptée au lait et aux besoins de l’enfant (tous les bébés n’apprécient pas toutes les tétines),  Les biberons ne peuvent pas être préparés à l’avance. En revanche, grâce aux boites doseuses empilables, préparer un biberon peut être très rapide. Il n’est pas forcément utile de stériliser les biberons (sauf, peut-être lors des premières semaines et à froid pour ne pas chauffer les plastiques). Les biberons peuvent être lavés au lave-vaisselle (tournée à part) et rincés à l’eau claire.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This