Le baby blues, version papa : quand le papa blues s’invite à la fête

conseils contre le papa blues

Que faire en cas de papa-blues ?

Bébé est là ou va arriver et pourtant, papa ne se sent pas très bien. Celle qui était sa compagne est devenue (ou va devenir) mère et est très occupée. Pas le temps, énervement, papa ne trouve pas sa place et se sent rejeté.

Le papa blues, une situation classique après la naissance de bébé

Cette situation est classique. Comment reconnaître le papa blues ? Le papa n’a plus d’énergie, il est totalement désinvesti, ne prend pas sa place, se sent rejeté, devient agressif, tombe tout le temps malade.

Le meilleur remède contre le papa blues : devenir un papa actif en s’impliquant dans les soins de bébé

Avec un peu de temps et de patience, tout devrait vite s’organiser. Tout d’abord, il faut prendre sa place avec de petits gestes simples au quotidien dès la maternité si possible.

Le second remède contre le papa blues, continuer d’avoir une vie à soi en étant raisonnable

Ensuite il faut parler à des amis, de la famille, voire des collègues en tout cas des pères qui sont passés par là. C’est souvent rassurant de ne pas se sentir seul et de connaître des situations similaires. Sachez également qu’il peut exister des groupes de paroles de futurs ou jeunes pères, les maternités ont souvent des contacts.

Rien n’empêche les nouveaux papas de maintenir leur vie sociale en l’adaptant à bébé : voir ses amis le midi, les inviter le soir en prenant en charge l’organisation et l’intendance (courses, préparation des repas), proposer des sorties poussette « spéciales papa », toutes les solutions sont bonnes à prendre pour repartir du bon pied dans cette belle aventure qu’est la paternité.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici trois autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
© rohappy - Fotolia.com
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − dix =


Une newsletter pour vous !

Une newsletter pour vous !

Inscrivez vous à ma newsletter pour suivre mes chroniques :

Vous êtes inscrit !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This