Inscrire bébé en halte-garderie : faire découvrir la collectivité en douceur à votre enfant

halte-garderie-bébé

La halte garderie, un mode de garde accessible et de qualité pour bébé

 Bébé grandit et il est temps de lui faire découvrir le bonheur d’être avec les autres enfants… ou tout simplement d’intégrer tranquillement les règles de la collectivité. La halte garderie est une alternative souple qui permet une transition en douceur avant l’entrée à l’école maternelle.

Qu’est-ce qu’une halte garderie ? Quels sont les avantages

Une halte-garderie est une structure qui garde des enfants de moins de 6 ans ponctuellement, quelques heures par semaine.

Le personnel est qualifié. Ce mode de garde collectif permet à bébé de se familiariser avec un autre environnement que le sien, de découvrir d’autres adultes, des camarades et de nouveaux jeux. Il va aussi permettre à bébé de faire des activités qu’il n’a pas l’occasion de faire habituellement : collage, coloriage, heure du conte, éveil musical voire pataugeoire, toutes les haltes-garderies ont des activités et des projets particuliers qui font le bonheur des enfants.

Comment se fait l’inscription en halte garderie ?

Les règles d’inscription en halte garderie sont différentes en fonction des structures. Le mieux est de se renseigner directement auprès des établissements. Certaines inscriptions sont centralisées par la mairie, d’autres se font dans un temps particulier (exclusivement au mois de mars par exemple). Mieux vaut s’informer bien en avance pour ne pas rater ces inscriptions. Pour le dossier, il est classiquement demandé un justificatif de domicile pour les parents, une déclaration de revenus, copie du livret de famille, du carnet de santé. Un questionnaire est à remplir pour prendre connaissance des habitudes de votre enfant et des éventuels problèmes particuliers (allergies, suivi particuliers, etc.).

La souplesse et l’accessibilité de la halte garderie en font un mode de garde apprécié des parents et des enfants

D’une grande souplesse, il permet une transition en douceur vers la maternelle. Elles ont souvent un fonctionnement propre, chaque structure conçoit un projet pédagogique.

Les tarifs sont calculés en fonction du quotient familial et les structures publiques ou associatives sont subventionnées par la CAF. Le coût d’une journée de garde est donc passablement allégé.

crédit photo : © Goran Bogicevic – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This