Hémorroïdes après un accouchement : toutes les solutions

© rohappy - Fotolia.com

Hémorroïdes après un accouchement : les causes, les solutions

Les hémorroïdes peuvent apparaître soudainement après un accouchement. Ces dilatations des veines au niveau du rectum et de l’anus sont souvent gênantes, parfois douloureuses et surtout très tabou. Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes. Pourtant, ces maux sont fréquents puisque la moitié de la population adulte y sera confrontée dans sa vie.

Les causes de l’apparition des hémorroïdes pendant la grossesse

Les causes des hémorroïdes pendant la grossesse sont les mêmes que pour les varices vulvaires et périnéales :

  • Le pic d’hormones,
  • Le poids du bébé,
  • Le nombre de grossesses.

En effet, plus les grossesses sont fréquentes, plus la survenue des hémorroïdes l’est également.

Généralement, les hémorroïdes apparues pendant la grossesse disparaissent juste après l’accouchement. Mais parfois, la situation empire après la naissance.

Les causes de l’apparition des hémorroïdes après l’accouchement

Le principal facteur de déclenchement des hémorroïdes après l’accouchement est les tensions que le passage du bébé va provoquer lors du passage dans le bassin. Le chamboulement hormonal est aussi un facteur puissant.

20 % des femmes ayant accouché souffrent de crises hémorroïdaires.

De manière générale, le post-partum est une période à risque concernant les troubles circulatoires, dont les hémorroïdes font partie, avec notamment ses complications majeures : la phlébite et l’embolie pulmonaire. Les jeunes mamans devront être particulièrement vigilantes à échanger sur ce point avec leur médecin, et bien porter des bas de contention si elles ont des prescriptions médicales, pour limiter les risques.

Que faire en cas d’hémorroïdes après un accouchement ?

La première des précautions est d’évoquer l’apparition des hémorroïdes avec son médecin (traitant ou gynécologue). Cette consultation pourra notamment écarter l’hypothèse d’un prolapsus (descente d’organes) ou de thrombose.

Ensuite, la jeune maman pourra essayer d’appliquer des mesures de prévention : boire beaucoup (pas d’alcool), éviter la constipation, avoir un minimum d’exercice physique (la marche des promenades en poussette est idéale), faire des exercices de renforcement du périnée s’il n’y a pas de contre-indications.

Les solutions aux hémorroïdes après un accouchement

Il existe beaucoup de moyens de lutter contre les crises hémorroïdaires, même après un accouchement.

Anne LOPEZ, infirmière suisse, s’est penchée sur la question. Elle a écrit un livre numérique proposant d’abord 12 remèdes d’urgence pour apaiser la crise hémorroïdaire. Puis, elle détaille les moyens pour empêcher les hémorroïdes de revenir.

Avoir l’accord de votre médecin, notamment si vous allaitez, sera toujours utile.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This