Comment recruter l’auxiliaire parentale (nounou) de vos rêves ?

(c) photo-libre.fr- auxiliaire-parentale

Recruter une auxiliaire parentale (nounou)

Bébé est là ou va arriver très prochainement et vous souhaitez vous lancer dans les démarches de recrutement de l’auxiliaire parentale de vos rêves (aussi appelées nourrice à domicile ou nounou).

Voici quelques conseils à ne pas négliger :

Recruter une bonne auxiliaire parentale ou sa nounou, c’est d’abord bien préparer les entretiens de recrutement :

  • Renseignez-vous au préalable sur les conditions d’exercice de ce métier en épluchant la convention collective ou en vous rapprochant d’une association de parents employeurs ou avec le service gratuit Paris Service Famille
  • Pour prendre contact avec des candidat(e)s rapprochez-vous des site type Paris Service Famille, des associations générales des familles de votre quartier, des sites dédiés sur le net ou de …l’ANPE,
  • Établissez la liste des documents que vous souhaitez avoir lors des entretiens de recrutement : carte d’identité, carte de séjour, attestation de sécurité sociale, justificatif de domicile. Vous allez confier à votre auxiliaire parentale votre enfant et votre maison, il est totalement inconséquent de ne pas prendre quelques précautions élémentaires,
  • Préparez sérieusement vos entretiens, listez les questions par thème et faîtes des fiches par candidat(e)s pour pouvoir ne pas raisonner que par le feeling, mais avoir des éléments de comparaison objectifs.

Recruter la nourrice à domicile idéale, c’est avant tout être clairs sur ses propres exigences

  • Si vous êtes en garde partagée, trouvez d’abord la famille avec laquelle vous souhaitez vous « unir ». Beaucoup de familles ont déjà leur nourrice et à vous de voir si elle vous correspond. Si vous cherchez ensemble une nourrice, mettez vous d’accord sur vos exigences réciproques,
  • A propos des exigences, sachez ce que vous voulez exactement : une nourrice proche de votre domicile, sachant lire le français, avec de l’expérience, diplômée, sachant parler une langue étrangère,… ou pas. Il n’y a pas de réponse universelle, il faut simplement savoir ce qui vous paraît impératif, important ou négligeable. Sachez également qu’un point a priori négatif peut être une force. Par exemple, une candidate sans expérience, pourra être très motivée et faire de son mieux pour s’adapter à ce que vous souhaitez dans la garde de votre enfant ; ou une candidate habitant à une heure de chez pourra se montrer beaucoup plus ponctuelle qu’une candidate résidant à 10 minutes, tout dépendra de son sérieux et sa motivation,
  • Soyez clairs sur ce que vous voulez au quotidien : les horaires (plage horaire de travail, heures supplémentaires à prévoir), les vacances prévues, les récupérations, les soins à apporter (préparation des repas ou pas, bains ou pas), les menus services à prévoir (acheter le pain, ménage en cas de garde simple, etc). Il vaut mieux savoir exactement ce que vous voulez avant de faire passer des entretiens pour que les choses soient claires et limpides lors du recrutement et signature de contrat.

Soyez irréprochables au niveau du respect de la législation pour recruter et conserver la nourrice à domicile idéale

  • Préparez un contrat de travail en cohérence avec la législation. Sachez qu’il existe des coutumes « très fortes » comme l’indemnité repas. Rien ne vous oblige officiellement à indemniser le repas de votre auxiliaire parentale… mais si vous ne le faîtes pas et qu’elle a de l’expérience (ou qu’elle discute avec ses collègues au parc), cela pourra crisper vos relations,
  • Les caméras sont à la mode, sachez qu’il vous faudra informer votre employée si vous en mettez une. C’est une obligation légale. Il faudra également le préciser sur le contrat de travail,
  • Renseignez vous sur l’existence d’une Maison Verte ou d’un Relais d’Auxiliaire Parentale (RAP) dans votre quartier, cela peut valoir la peine d’inscrire votre nounou dans ce type de structure. Cela brise l’isolement inhérent à ces métiers et permet une émulation. C’est mieux pour votre nourrice à domicile et, en conséquence, pour votre enfant,
  • Faîtes l’entretien à deux ou à quatre (avec les deux familles).

Plus vous y aurez réfléchi en amont, moins vous aurez de déconvenue. Les auxiliaires parentales font un métier difficile. Il leur faut s’adapter à vous, votre organisation, votre enfant, le faire évoluer, le stimuler et souvent faire preuve de patience. Les risques de dérapages sont nombreux et serait dommage de perdre la « perle » de nounou par un petit quiproquo.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This