Bébé a eu une place en crèche : deux exemples de périodes d’adaptation

adaptation-creche-bebe

Deux exemple de période d’adaptation en crèche pour bébé

 

Vous … ou plutôt votre bébé… avez obtenu une place en crèche ? Félicitations ! Dans certaines agglomérations, comme dans certains établissements parisiens, cela tient du miracle.

Mais voilà, maintenant, il faut passer aux choses pratiques et vous vous interrogez sur l’adaptation qui va avoir lieu.

La période d’adaptation est une étape transitoire et indispensable pour votre enfant, le personnel qui va en prendre soin et pour vous pour vous familiariser avec les lieux, tisser des liens avec les auxiliaires de puériculture et poser toutes les questions que vous voulez.

Souvent, les périodes d’adaptation sont … adaptées à l’évolution de l’enfant. Une durée plus importante peut être nécessaire pour que bébé se sente réellement à l’aise à la crèche.

Voici deux exemples d’adaptation :

Le premier d’adaptation en crèche sur 7 jours :

–         1er jour : (1heure) Vous et votre enfant allez rester ensemble. L’idéal est que votre bébé soit dans de bonnes dispositions, donc, qu’il ait mangé et soit reposé. Vous visitez les lieux avec l’auxiliaire qui suivra sont évolution.

–         2ème jour : (2 heures), bébé commence à évoluer indépendamment de ses parents, même s’il reste à côté d’eux. Il peut jouer sur le tapis et prendre contact avec d’autres camarades. Les parents peuvent échanger avec l’auxiliaire de puériculture sur les habitudes de bébé, son rythme et les points importants à respecter.

–         3ème jour : (3 heures) jeu et repas pris avec ses parents et l’auxiliaire.

–         4ème jour : (3 heures) même scénario que la veille mais les parents s’éloignent de l’enfant

–         5ème jour : (4 heures) après le jeu et le repas, bébé va essayer de dormir. Pendant ce temps, les parents échangent avec la puéricultrice sur des éléments administratifs. Ce temps est également un temps d’échange pour que les parents puissent poser des questions tranquillement.

–         6ème jour : heures proposées de 10h à 14 h. Bébé est laissé seul pendant le temps de jeu, du repas et de l’endormissement mais les parents seront présents lors du réveil.

–         7ème jour : heures proposées de 10 h à 16h, journée identique à la veille mais à laquelle le goûter est rajouté.

 Deuxième exemple d’adaptation en crèche sur 5 jours :

–         1er jour : 10h/11h ou 14h30/15h30, visite des locaux pour vous et votre enfant

–         2ème jour : 10h/12h ou 14h30/15h30 : Prise de connaissance avec l’auxiliaire de puériculture

–         3ème jour : 10h/12h ou 14h30/16h vous accompagnez votre enfant à la crèche et lui donnez son repas ou son goûter. Sauf régime particulier, il sera fourni par la crèche.

–         4ème jour : 10h/15h vous accompagnez votre enfant et restez 15 minutes avec lui. Bébé prend son repas et dort à la crèche. Vous venez le chercher vers 14h30/15h.

–         5ème jour : 10h/16h15 vous accompagnez votre enfant vers 10h. Il reste à la crèche jusqu’à 16h15 après avoir pris son goûter.

 

Ces informations sont données à titre informatif. Chaque établissement a son propre protocole qui sera adapté en fonction des réactions de votre enfant et des exigences de la structure.

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This