Apprendre à lire à son enfant : comment faire ?

methode-lecture

Comment apprendre à lire à son enfant ?

 

Des enfants qui savent lire à trois ans, c’est rare. C’est ce qui se dit d’Albert Camus, dont la mère était quasiment analphabète ou de Michel Onfray. Mais ça reste rare. En revanche, des enfants qui savent lire avant leur entrée au CP soit à 5 ou 6 ans, c’est beaucoup plus fréquent et cela veut dire que ce sont les parents (ou en tout cas un adulte) qui a ouvert l’enfant à ce nouveau monde.

Cela d’autant plus que les parents d’aujourd’hui se méfient des méthodes de lecture comme la méthode globale, qui a l’avantage d’être très rapide, mais qui a fait exploser le nombre des enfants dyslexiques… contrairement à son ainée la méthode de lecture syllabique. Ce qui veut bien dire que la manière d’apprendre à lire est fondamentale pour la suite des apprentissages de l’enfant. Sans être une fin, c’est beaucoup plus qu’un moyen.

Si l’aventure vous tente, voici quelques pistes pour y parvenir et répondre à la question « comment apprendre à lire à un enfant ? ».

Avant d’apprendre à lire, faites aimer les livres à votre enfant dès le plus jeune âge

Un enfant exprimera d’autant plus d’intérêt pour la lecture, qu’il aura été familiarisé dès tout petit avec les livres.

Cela se fait dès 6 mois – 1 an. Il existe de formidables collections de livres pour bébé qui attirent les enfants vers ses objets, passeurs de savoirs. Si, vous n’êtes pas vraiment à l’aise avec les livres ou que vous ne savez pas comment les utiliser avec votre enfant, voici une petite astuce : l’instauration d’un rituel

Le soir est idéal. Quand la journée est finie et qu’il faut aller se coucher, vous pouvez lire une petite histoire à votre enfant. Tous les soirs.

Cet objet deviendra très familier à votre bébé et sera synonyme de plaisir : un moment partagé avec vous.

En grandissant, vous pourrez varier les plaisirs en fonction des goûts de l’enfant. S’il aime chanter, il y a des livres qui servent de support à des comptines (une poule sur un mur par exemple) ou des livres qui chantent (oui, ça existe).

Pour apprendre à lire aux enfants de deux ans, ou plutôt leur faire aimer les livres, voici une sélection des meilleurs livres pour les enfants de 2 ans.

Apprendre à lire en découvrant des histoires pour enfant

Si vous n’êtes pas familier avec les livres, ou si vous n’aimez pas lire (en tout cas à haute voix) ; pas de panique ! D’une part, vous ne serez pas le seul et d’autre part, des solutions existent. Et ces dernières sont très simples.

Il s’agit de faire écouter des histoires à votre enfant avec des CD. En la matière, il y a vraiment de tout et pas toujours de la qualité. En revanche, il y a des livres-CD vraiment formidables. En voici quelques-uns :

Pour les enfants à partir de 2 ans : Les contes du Père Castor comme Roule Galette, Poule Rousse, Les trois petits cochons, etc.

Pour les enfants à partir de 3 ans  (et beaucoup plus) : Les contes racontés par Elodie Fondacci : Des histoires en musique ou Pierre et le Loup de S. Prokovief.

« A mon époque » (j’ai dépassé 30 ans et m’approche… dangereusement de la quarantaine…), il y avait la magnifique collection des Raconte Moi des Histoires avec des mythes grecs, les contes d’Oscar Wilde, des classiques plus ou moins connus. Quel dommage qu’elle ne soit pas rééditée !

 

À trois ans, découvrir les lettres avec la Planète des Alphas pour apprendre à lire par le jeu

alphas-pour-parler La Planète des Alphas est une méthode de lecture basée sur les sons. Elle a été développée par Claude Huguenin, professionnelle suisse spécialisée dans l’apprentissage de la lecture pour les enfants en difficulté.

Pour l’avoir testée, je la trouve très logique et donc cohérente avec le développement de l’enfant. Avant de savoir lire, les enfants maîtrisent généralement très bien la parole et donc les sons. C’est sur ce socle que va travailler (en jouant) cette méthode.

Les alphas, avant d’être des lettres, sont des personnages qui chantent un son. Pour la famille des voyelles, cela donne :

  • Monsieur A, fait des farces et s’exclaffe par des « Ah, ah ah ah »,
  • Madame I, aime rire en faisant « hi hi hi hi »
  • Mademoiselle U, fait avancer son cheval en disant « Hue, hue »

L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle est très ludique. Il y a un dessin animé de moins de 20 minutes qui raconte une histoire dans laquelle les alphas sont en danger et un petit garçon va les sauver.

Les enfants adorent.

Après ce DVD, il y a le CD et l’album illustré, qui racontent la même histoire.

Ces deux supports visuels permettent vraiment à l’enfant d’identifier les personnages, leurs propriétés (les sons) et peu à peu l’enfant va intégrer que les associations d’alphas vont former d’autres sons puis des mots. Le déroulement s’inscrit dans une belle cohérence et l’apprentissage de la lecture devient ainsi une évidence.

Pour ma part, j’ai d’abord acheté l’album (avec le DVD et le CD), puis ai acheté le coffret… ce qui n’est pas la solution la plus économique.

Le grand avantage du coffret, c’est qu’il y a des figurines, que je trouvais accessoires au début. Puis, pour jouer aux « sons » avec les enfants (avant d’apprendre à lire vraiment), les figurines des alphas sont indispensables. De nombreux jeux sont possibles et rendent très ludique l’appropriation des sons, associations de sons puis des mots.

J’ai quelques regrets concernant cette méthode :

  • Les figurines contiennent un exemplaire unique de chaque alpha. Donc si on veut faire deviner à un enfant le mot « BALLON », ce n’est pas possible, car il manque un L (la limace),
  • Les supports de la méthode sont franchement onéreux. Même si je le considère comme un indispensable de cette méthode de lecture et que je ne regrette pas mon achat, le coffret est tout de même cher,
  • Il y a quelques familiarités dans l’histoire « la télé est en panne », « le type »… c’est désagréable à entendre et n’est pas au niveau de la qualité générale de ce produit.

Malgré tout, apprendre la lecture avec les alphas reste pour moi une très bonne solution, agréable pour les petits et les grands. Cette méthode de lecture est bien adaptée à l’apprentissage au sein de la famille (même si je ne fais pas l’école à la maison).

La méthode syllabique avec le manuel Boscher : un livre classique (et un best-seller) pour les parents qui veulent apprendre à lire à leurs enfants

methode-syllabique

L’apprentissage de la lecture par la méthode syllabique

Le fameux livre Méthode Boscher ou La journée des tout-petits : Lecture écriture calcul
Cette méthode est LA référence de la méthode syllabique. Pour un prix défiant toute concurrence (moins de 8 €), des milliers d’enfants ont appris à lire au CP ou même bien avant la rentrée à la « grande école ».

Cette méthode à l’avantage de la simplicité et de l’efficacité.

À titre personnel, presque tous mes cousins ont su lire avec cette méthode avant d’entrer au CP (moi j’ai appris à lire avec ma maîtresse, comme « tout le monde ») et je me suis dit pour mes propres enfants « pourquoi pas essayer ». Après tout, il n’y a pas de raison !

Sauf que je n’ai pas su m’y prendre, ou qu’elle était un peu trop scolaire pour moi, ou que mes enfants n’étaient pas assez matures à l’époque, bref, nous n’avons pas accroché. C’est dommage, car cette méthode pour apprendre à lire est véritablement une référence. Je suis donc passée à la Planète des alphas pour mettre du jeu dans l’apprentissage de la lecture.

L’Alphabet mobile Montessori pour apprendre à lire et à écrire

jeux-lire

Des jeux pour apprendre à lire avec l’esprit Montessori

L’alphabet mobile Montessori

Ce coffret rassemble toutes les lettres de l’alphabet (en plusieurs exemplaires) et pour moi, il est dans la continuité parfaite des figurines des alphas.

En apprenant à lire, les alphas se transforment en « vraies » lettres, c’est la transformation des alphas.

Avec ce coffret, vous pourrez faire des jeux (« sauras-tu lire ce que j’ai écrit ? ») autour de mots simples comme : vis / bec / car / etc,  puis complexifier, peu à peu, les mots.

Ce coffret permet réellement de continuer l’apprentissage de la lecture avec de multiples jeux et de s’initier à l’apprentissage de l’écriture. Après chaque mot lu, l’enfant l’écrit sur un cahier avec des lignes (donc un support adapté) pour être dans une approche globale… loin de la méthode globale.

 

Crédit photo : © jolopes – Fotolia.com

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici trois autres articles de trucs et astuces pour mieux vivre le cancer, ses traitements et ses effets secondaires :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + 2 =


Une newsletter pour vous !

Une newsletter pour vous !

Inscrivez vous à ma newsletter pour suivre mes chroniques :

Vous êtes inscrit !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This