Allaitement et soutien-gorge : comment bien le choisir ?

bien-choisir-soutiengorge-allaitement

Tous les conseils pour bien choisir son soutien gorge et réussir son allaitement maternel

Votre poitrine s’est modifiée pendant la grossesse, et va se modifier encore pendant la montée laiteuse. Comment bien choisir un soutien-gorge adapté à l’allaitement ?

Bien choisir son soutien gorge d’allaitement en ayant une taille parfaitement adaptée à votre physionomie

Le premier réflexe est de savoir quelle est votre véritable taille de soutien-gorge. Pour le savoir il suffit de prendre la mesure de votre tour de dos (autrement appelé sous-poitrine) en veillant à garder le mètre bien à la même hauteur dans le dos. En fonction du nombre pris, voici les tailles s’y rapportant :

–          un tour de dos compris entre 68 et 72 cm = taille de 85,

–          un tour de dos compris entre 73 et 77 cm = taille de 90,

–          un tour de dos compris entre 78 et 82 cm  = taille de 95,

–          un tour de dos compris entre 83 et 87 cm = taille de 100,

–          un tour de dos compris entre 88 et 92 cm = taille de 105,

–          un tour de dos compris entre 93 et 97 cm = taille de 110.

Un bon bonnet est essentiel pour avoir un bon soutien-gorge d’allaitement

Le deuxième réflexe est d’obtenir le bonnet (taille A, B, C, D,etc.). Pour cela il vous faudra prendre votre tour de poitrine (toujours en veillant à garder le mètre bien droit). Vous faites la soustraction suivante : tour de poitrine – tour de dos. Avec le résultat, vous pouvez connaître votre bonnet :

–          résultat de 13 cm = bonnet A,

–          résultat de 15cm =  bonnet B,

–          résultat de 17 cm = bonnet C,

–          résultat de 19 cm = bonnet D,

–          résultat de 21 cm = bonnet E.

La période idéale pour acheter son soutien-gorge d’allaitement

Un fois votre taille définie précisément, vous pouvez prendre une taille de tour de poitrine et une taille de bonnet supérieure pour acheter les soutiens-gorge d’allaitement. Dans l’idéal, vous pouvez commencer à vous pencher sur cet achat au 7ème mois de grossesse. Mais c’est à vous de vous organisez en fonction de ce qui vous semble être le plus adapté.

Préférez la qualité lors du choix de votre soutien-gorge d’allaitement

Pour cet achat, privilégier de « bons » soutiens-gorge. Bon, cela veut dire pratique (le bonnet doit se dé-clipser d’une main), avec un bon maintien, votre poitrine doit être bien soutenue et des matières agréables. Il vaut donc mieux éviter les premiers prix. Par contre, côté budget, pensez à l’achat d’occasion. Beaucoup de femmes s’équipent et ne poursuivent pas très longtemps leur allaitement et du coup, les produits revendus sont quasiment neufs.

Un soutien-gorge d’allaitement se porte-t-il la nuit ?

Pour la nuit, en cas de période de forte production, le lait coule et cela peut-être désagréable. Pour éviter l’inconfort généré, mettez un soutien-gorge dont la taille est plus grande que vos soutiens-gorge habituels pour être à l’aise.  Le but n’est pas de maintenir la poitrine, mais d’éviter l’écoulement nocturne.

Choisir des armatures pour votre soutien-gorge d’allaitement ?

Côté armatures ou pas, à vous de choisir ce qui vous semble le plus confortable ou, tout simplement, joli (rien n’interdit à ce que vous vous fassiez plaisir). Il y a vraiment des modèles mignons, élégants voire… sexy… tout est possible, même le classique !

Envie de poursuivre votre lecture ? Rien que pour vous, voici quatre autres articles :
Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Pin It on Pinterest

Shares
Share This